Donell Jones – Lyrics (2010)

You may also like...

8 Responses

  1. zainaba dit :

    Je vois que t’aimes vraiment pas cet album en même temps je te comprend ça n’a rien à voir avec son Where I wanna be mais bon…
    J’aime assez love like this aussi pour ce qui est du reste bof bof

  2. Mira dit :

    salut Zainaba,
    en fait je suis surtout déçue car je l’ai trop comparé à Where I Wanna Be (sans le vouloir) :(

    pareil, j’aime Love like this mais pour le reste, je réécouterai l’album dans quelques semaines, avec le recul… :)

  3. kikim3006 dit :

    Franchement très grosse déception pour cet album. J’ai encore du mal a croire que c’est lui qui a sorti cet album. Y’a pas a dire quand c pas une major qui produit un album c très rare que ca sorte du bon son. Tout les album de DJ sont excellent (avec une préférence pour my heart de 1996). Mais Journey of a gemini était terrible tout de même… Sans parler de where i wanna be et life goes on. Mais la quand il dit que c son meilleur album (même lui doit pas y croire) j’ai du mal a y croire. Bref, grosse déception pour celui dont je me disais qu’il etait le seul rescapé de cette tendance r’n’b pop…Et bien même lui a été touché par ce virus. Eddie F a la prod s’était quand même du lourd…

  4. Mira dit :

    Merci pour ton commentaire Kikim :)
    c’est clair que quand on a été habitué à du grand Donell Jones, on s’attend forcément à du lourd surtout à cette époque où la pop-R&B n’a jamais été aussi déprimante! Déception. Je pense qu’il peut pas faire pire au prochain album (s’il pense en sortir d’autres!)

  5. Babyface dit :

    L’absence d’Eddie Ferell se fait clairement ressentir dans cet album.
    Moi après Where I wanna be je n’ai plus trop accroché.

    Même Life goes, je n’ai aimé que trois chansons, dont la terrible ballade smooth Guilty By suspicion qui me rappelle l’époque Natural thang ou This Luv, All her love et ce type de son…

  6. Mira dit :

    raaaah « This Luv ». On est bien loin de cette époque là. Bien loin de « guilty by suspicion » (trop méconnu à mon goût et pourtant ultra sensuelle je suis bien d’accord). Et encore plus loin de « natural thang ».
    Album très clairement à oublier, hélas…

  7. Ricci dit :

    Ah « where i wanna be » il est loin celui-là, I miss it. Là j’écoute l’album et juste quand j’allais dire du style, sur quelques sons il a tenté de renouer avec l’esprit de « Where I wanna be » j’ai ces sons médiocres pour ne pas dire pire, qui m’obstruent les oreilles. « strip club » & « you can burn » sérieux c’est vraiment de lui ça? Je suis désolé mais je crois sincèrement qu’il s’est perdu. Et comme beaucoup je m’étais arrêté après « W.I.W.B » « life goes on ne m’avait pas spécialement enchanté non plus. Y’a t-il encore de vrais artistes musiciens? Si vous avez quelques pistes à me donner je prends volontiers.

  8. Mira dit :

    dur dur de continuer à entretenir la flamme après un album aussi classique que Where I Wanna Be (on reconnait les amateurs!!!!! ;) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting